Skip to main content

Étendre notre portée

Skip to main content

Le Rotary est à son apogée lorsque nos clubs représentent nos communautés.

Le Rotary rassemble des gens qui mettent leurs compétences à profit pour résoudre des problèmes et améliorer les conditions de vie. Plus nous sommes nombreux, plus notre impact est fort.

Grâce au Rotary, nous redonnons de l'espoir, encourageons l'engagement et le soutien à notre cause. Lorsque nous établissons des liens avec d'autres leaders et acteurs du changement, que nous formons des partenariats et que nous trouvons des possibilités de collaboration, nous étendons notre portée, ce qui nous permet de fournir des solutions à long terme aux problèmes les plus tenaces.

L'union fait la force

Cette année, en dépit de la pandémie de COVID-19, nous avons créé plus de 320 clubs dans le monde. Ces clubs font désormais partie d'un réseau qui rapproche des individus, des associations et des agences gouvernementales, jette des ponts entre les cultures et élimine les obstacles au progrès. Ensemble, nous nous rapprochons de la paix, de la justice et de l'égalité.

Nous voulons que tout le monde puisse nous rejoindre et passer à l'action. Un excellent exemple est la Journée mondiale contre la polio, le 24 octobre, qui rassemble Rotariens, Rotaractiens, partenaires, pouvoirs publics et sympathisants du Rotary pour sensibiliser le monde à cette cause. En 2019, 5 900 manifestations ont eu lieu dans ce cadre dans 136 pays, un record. Nos efforts sur les réseaux sociaux ont généré 4,8 millions de commentaires, partages et retweets. La Journée mondiale contre la polio n'est pas seulement l'occasion de s'informer sur l'éradication de la polio, c'est aussi une chance de participer à l'une des initiatives de santé publique les plus ambitieuses de l'histoire.

En janvier 2020, le Rotary et la Fondation Bill & Melinda Gates ont renouvelé leur accord de financement. Nous nous engageons à recueillir 50 millions de dollars par an pendant trois ans en échange de quoi la Fondation Gates triplera notre apport pour un total de 450 millions.

Une autre priorité du Rotary est de développer et de diversifier ses effectifs pour mieux refléter la société. À cette fin, nous créons de nouvelles formules de club proposant des expériences différentes. Pour certains, se réunir une fois par semaine autour d'un déjeuner est parfait. Pour d'autres, cela coûte trop cher et prend trop de temps. Des clubs flexibles permettent à davantage de gens de découvrir le potentiel du Rotary.

Il est crucial que nos clubs proposent une expérience diverse, équitable et inclusive pour tous les membres et participants. Tout le monde est le bienvenu au Rotary quels que soient l'âge, l'origine, la couleur de peau, les capacités, la religion, le statut socio-économique, la culture, le sexe, l’orientation sexuelle et l’identité de genre d’une personne. Le Rotary est à son zénith lorsque nos clubs reflètent nos communautés.

Sensibilisation innovante

Le Rotary club de Dar es Salaam Oyster Bay, en Tanzanie, regroupe environ 20 nationalités, reflétant ainsi la diversité de la ville. Pour augmenter ses effectifs et étendre sa portée, le club a parrainé cinq nouveaux clubs, chacun offrant une expérience différente pour attirer de nouveaux membres. Ces clubs incluent un e-club et quatre clubs traditionnels qui se réunissent le soir sans dîner pour des impératifs de temps et de coût. Chaque club cherche à recruter dans les catégories sous-représentées et tous ont eu une femme comme première présidente.

Le Rotary club d'Oyster Bay organise une course de chèvres pour lever des fonds.

Mais ce n'était qu'un début. Le club de Dar es Salaam Oyster Bay va à la rencontre des jeunes et des jeunes professionnels en parrainant un clubs Rotaract à l'université Saint-Joseph, un club Interact au lycée Miono et une Unité de développement communautaire à Muungano, un quartier défavorisé avec de gros besoins en infrastructure.

Ces nouveaux clubs ont déjà un impact. Un club a donné des articles à un centre anticancer pour enfants ; un autre a rénové une salle de classe d'une maternelle et a fourni des filtres à eau à une école primaire.

Les réservoirs de 100 litres reposent sur des supports en métal et sont équipés de robinets en cuivre et de rebords pour le savon.

Partenaires dans l'action 

Lorsque l'Organisation mondiale de la Santé a déclaré l'état de pandémie pour le COVID-19, les clubs du district 9212 (Érythrée, Éthiopie, Kenya et Sud Soudan) ont formé une équipe pour fournir des lavabos, livrer des colis aux familles sans emploi et collecter des fonds pour acheter des équipements de protection. Les partenaires locaux apportent une aide critique.

En 20 jours, un effort mené en Éthiopie et au Kenya a recueilli plus de 21 000 dollars. Prime Bank au Kenya s'est engagée à doubler ces fonds. L'équipe a ainsi pu acheter une centaine de réservoirs et convaincre le fournisseur d'en donner 100 de plus gratuitement.

Les Unités de développement communautaire, ces groupes de non-Rotariens qui montent des actions aux côtés de Rotariens, apprennent à la population comment bien se laver les mains et recueillent de nombreuses données. Après avoir sondé les besoins, des clubs ont distribué aux familles des colis contenant sucre, farine de maïs, riz, lentilles, sel et savon. L'équipe s'est également associée à Shofco, une association d'aide aux filles et aux femmes des bidonvilles, pour vérifier l'usage des lavabos.

Le travail des Rotariens pendant la crise du COVID-19 a attiré l'attention d'autres organisations, telles que des banques et des compagnies d'assurance, qui ont voulu se joindre à l'effort.

Le Rotary est à son apogée lorsque nos clubs représentent nos communautés.