Skip to main content

Un Rotary club du Guyana distribue des vaccins contre le COVID-19 à des communautés isolées 

Skip to main content

Des membres du Rotary et des autorités sanitaires au cœur de la forêt tropicale

Par  

Les membres du Rotary club de Demerara (Guyana), mettent à profit leurs décennies d'expérience dans la lutte contre les maladies en distribuant des vaccins contre le COVID-19 et de l'aide dans une région reculée du pays. Sans leur soutien, ces communautés indigènes n'auraient pas pu être protégées contre le virus.

Depuis près de 30 ans, les membres de ce club mènent des expéditions médicales importantes en sillonnant les terres luxuriantes du Guyana. Ce faisant, ils ont acquis une connaissance approfondie de la région et des besoins spécifiques des villages qui la composent. Ces actions ont valu au club de Demerara un surnom parmi les Rotary clubs voisins : « le club de la forêt ».

Lorsque les vaccins contre le COVID-19 ont fait leur apparition au début de l'année, le club est rapidement passé à l'action en s'appuyant sur sa connaissance de la région pour planifier la logistique et coordonner les efforts de distribution. En se concentrant sur les villages majoritairement indigènes de Muritaro et Malali, le club a travaillé en collaboration avec le ministère de la Santé au niveau local et la commission de la protection civile pour vacciner les villageois. Les équipes de vaccination — composées de membres du club, de médecins et d'infirmières locales — ont rejoint les villages en bateau en empruntant un itinéraire de 8 km sur la rivière Demerara.

Bhageshwar Murli, président 2020/2021 du club, explique qu'aider à la distribution équitable des vaccins contre le COVID-19 aux communautés mal desservies a été une évidence pour le club.

« Notre club était très enthousiaste à l'idée de participer à cet effort, car cela correspondait à ce que nous faisons habituellement », ajoute-t-il.

Des membres du Rotary club de Demerara (Guyana) et des autorités sanitaires se déplacent en bateau pour vacciner des villageois au cœur de la forêt tropicale.

Photo par Indira Mattai  

Au cours du dernier voyage, les membres de l'équipe ont lancé un appel aux « capitaines » des villages (résidents élus pour représenter les communautés) pour qu'ils se fassent vacciner. « En acceptant le vaccin, les capitaines ont affiché la confiance nécessaire pour convaincre les autres de se faire vacciner à leur tour », ajoute Lancelot.

Les membres de l'équipe ont distribué des informations sur le vaccin, expliqué ses effets secondaires et répondu aux questions des habitants. Ils ont également pris des photos de membres du club se faisant vacciner pour démontrer son innocuité.

Bhageshwar espère que l'engagement continu de son club dans les campagnes de vaccination augmentera le nombre de personnes enclines à se faire vacciner. 

« Nous pensons que l'implication des Rotariens dans les campagnes de vaccination contre le COVID-19 est convaincante, déclare-t-il, et que nos efforts peuvent favoriser la vaccination et la confiance. »

Le Rotary répond au COVID-19

En savoir plus