Skip to main content

Jennifer E. Jones entre dans l'histoire du Rotary en devenant la première femme élue présidente nommée du Rotary

Skip to main content

Par  

Jennifer E. Jones, membre du Rotary club de Windsor-Roseland (Canada), a été choisie à la présidence 2022/2023 du Rotary International par la commission de nomination du président du Rotary.

Jennifer E. Jones, membre du Rotary club de Windsor-Roseland (Canada), a été choisie à la présidence 2022/2023 du Rotary International, une sélection qui fera d'elle la première femme à occuper cette fonction en 115 ans d'histoire de l'organisation. 

Mme Jones deviendra officiellement candidate à la présidence le 1er octobre si aucun autre candidat ne dépose un recours. 

Jennifer Jones considère le plan d'action du Rotary comme un catalyseur pour renforcer l'impact du Rotary.

« Alors que nous réfléchissons à nos nouvelles priorités stratégiques, nous n'aurions jamais pu imaginer que notre capacité d'adaptation deviendrait notre principal repère pendant ce qui est sans doute la période la plus profonde de l'histoire récente », a-t-elle déclaré. « De bonnes choses surgissent des plus difficiles circonstances. À l'aide d'objectifs ciblés et mesurables, j'exploiterai ce paysage historique pour innover, sensibiliser et donner des opportunités qui reflètent la réalité d'aujourd'hui. »

En tant que première femme nommée à la présidence, Jennifer Jones est sensible à l'importance de respecter la déclaration du Rotary sur la diversité, l'équité et l'inclusion (DEI). « Je crois que la diversité, l'équité et l'inclusion commence au sommet de la hiérarchie... et pour que nous puissions augmenter concrétement les effectifs féminins et les membres de moins de quarante ans – ces segments doivent être reflétés au niveau de la gouvernance », a-t-elle affirmé. « Je défendrai une croissance à deux chiffres dans les deux catégories, sans jamais perdre de vue notre famille entière. »

Jennifer Jones est la fondatrice et la présidente de Media Street Productions Inc., une société de production télévisuelle basée à Windsor, couronnée de plusieurs prix. Elle a également été présidente du conseil d'administration de l'université de Windsor et présidente de la chambre de commerce régionale de Windsor-Essex. Elle a reçu de nombreux prix, comme la Médaille de la paix du YMCA et la Médaille du jubilé de diamant de la Reine. Elle fut la première Canadienne à recevoir le prix Peacemaker of the Year de l'Université de Wayne State. Jennifer Jones est titulaire d'un doctorat en droit (LL.D.). 

Actuellement administratrice de la Fondation Rotary, elle est membre du Rotary depuis 1997, où elle a occupé les postes de vice-présidente, administratrice du Rotary, training leader, présidente de commission, modératrice de l'Assemblée internationale et gouverneure. Elle a joué un rôle de premier plan dans l'effort de repositionnement de la marque du Rotary en présidant le groupe consultatif sur le renforcement du Rotary. Elle co-préside la campagne En finir avec la polio : Écrire une page d'histoire, dont l'objectif est de recueillir 150 millions de dollars de dons. 

Mme Jones a récemment dirigé le téléthon #RotaryResponds qui a permis de récolter des fonds essentiels pour l'aide en réponse au COVID-19 et qui a été suivi par plus de 65 000 personnes. Elle est récipiendaire du Prix Servir d'abord du Rotary, de la Citation pour services méritoires et de la Distinction pour services éminents de la Fondation Rotary. Jennifer Jones et son mari Nick Krayacich sont membres du Cercle Arch Klumph, du Cercle Paul Harris et de la Société des testateurs.

Les membres de la commission de nomination du président 2022/2023 du Rotary International sont Robert L. Hall, Dunwoody (États-Unis) ; Bradford R. Howard Oakland Uptown (États-Unis) ; Per Høyen, Aarup (Danemark) ; Peter Iblher, Nürnberg-Reichswald (Allemagne) ; Ashok Mahajan, Mulund (Inde) ; Sam Okudzeto, Accra (Ghana) ; Eduardo San Martín Carreño (Espagne) ; Takeshi Matsumiya, Chigasaki-Shonan, Chigasaki Kanagawa (Japon) ; Michael K. McGovern (secrétaire), Cape Elizabeth (États-Unis) ; José Alfredo Pretoni, São Paulo-Sul, São Paulo (Brésil) ; Saowalak Rattanavich, Bang Rak, Bangkok, (Thaïlande) ; Hendreen Dean Rohrs, Langley Central, Surrey, Colombie-Britannique (Canada) ; Kenneth M. Schuppert, Jr (président), Decatur (États-Unis) ; Ravindra P. Sehgal, Belur, Bengale occidental (Inde) ; Noel Trevaskis, Merimbula, Tura Beach (Australie) ; Giuseppe Viale, Gênes (Italie) et Chang-Gon Yim, Daegu-West, Daegu (République de Corée).