Skip to main content

Pour la défense des enfants

Skip to main content

Ashton Kutcher et le Rotary luttent contre la traite des êtres humains 

Acteur et philanthrope, Ashton Kutcher est monté sur la scène de la convention du Rotary aujourd'hui, à Atlanta, pour sensibiliser à une problématique majeure des droits de l'Homme : La traite des êtres humains et l'esclavage moderne.

L'acteur, dont la carrière a décollé dans les années 2000 par des rôles dans des films et des séries télévisées, est le co-président de Thorn : Digital Defenders of Children, une organisation de lutte contre le trafic des êtres humains et des situations qui en constituent le terreau. Ce fléau peut prendre des formes différentes mais surtout celle du travail forcé et de l'esclavage sexuel. Cela se passe dans le milieu du commerce illicite le plus large au monde, par des transactions qui s'opèrent sur internet. 

« Comme tous les étudiants aux États-Unis, je pensais que le phénomène avait disparu, qu'il appartenait au passé. Quand j'ai réalisé que ce n'était pas le cas, qu'il était encore pratiqué même ici, à Atlanta, j'étais choqué mais j'ai décidé d'apprendre tout ce que je pouvais sur le sujet. 

Thorn travaille spécifiquement sur la lutte contre l'exploitation sexuelle et la prolifération de la pornographie infantile en ligne. En explorant et en soutenant les nouvelles stratégies digitales pour identifier les victimes, les prédateurs, leurs plate-formes, l'organisation aide à mener un dialogue sur le sujet au niveau mondial, un dialogue qui se poursuit à la convention du Rotary.

Plus de 340 mille personnes, incluant les membres du Rotary, les partenaires, et les sympathisants venant de 175 pays et territoires, se sont rassemblés à Atlanta cette semaine pour échanger des idées sur les moyens à utiliser pour lutter contre la traite des êtres humains et améliorer les conditions de vie de leurs communautés. 

Ashton Kutcher a rejoint un panel de discussion sur ce sujet et Gary Haugen a présenté le travail réalisé par son organisation a but non lucratif, l'International Justice Mission, dont l'objet est de renforcer le respect de la législation locale et de soutenir les survivants de trafics d'êtres humains. Également membre du panel, le sénateur du Tenessee, Bob Corker, a discuté des cadres législatifs défaillants qui laissent aux trafiquants trop de portes ouvertes. Une des victimes survivantes, Rebecca Bender, a présenté son témoignage expliquant les abus qu'elle a enduré durant son calvaire aux États-Unis. 

Reconnaissant le rôle que joue un tel réseau mondial comme celui du Rotary pour un changement durable, Ashton Kutcher a encouragé les participants à se joindre au combat. 

Selon l'acteur, « il existe des situations qui constituent de véritables terreaux pour les trafiquants, qui sont la vulnérabilité et la pauvreté », deux sujets contre lesquels lutte le Rotary, au travers d'actions humanitaires et des partenariats. L'acteur a cité l'exemple du système de familles d'accueil aux États-Unis. « Les enfants placés dans des familles d'accueil n'ont personne en qui avoir confiance, ce qui les rend vulnérables et fait d'eux des proies idéales pour les trafiquants qui les manipulent en leur donnant l'attention qui leur manque. C'est par ce moyen qu'ils arrivent à leur fin. » 

Haugen a souligné que le Rotary est déjà en contact avec des groupes de populations vulnérables, en essayant de leur apporter de l'aide. 

« Ce qui est évident c'est que cette problématique sévit partout dans le monde », a déclaré Haugen. « Il y a des survivants comme Rebecca, qui sont de retour dans votre pays, dans votre communauté. Sensibilisez, servez les survivants, et encouragez le respect de la loi pour que le Rotary puisse arrêter ce fléau. 

Découvrez comment le Rotary et Thorn travaillent ensemble pour lutter contre le trafic d'êtres humains et comment vous pouvez contribuer.

Consulter les dernières actualitéess de la convention du Rotary

Notre blog Les dernières vidéos Couverture totale