Skip to main content

Une nouvelle subvention de la Fondation Rotary soutient un programme éprouvé de lutte contre le paludisme en Zambie

Skip to main content

La subvention de 2 millions de dollars est attribuée à Partners for a Malaria-Free Zambia, un programme monté par un Rotary club ; 4 millions de dollars supplémentaires ont été versés par nos partenaires, la Fondation Bill & Melinda Gates et World Vision USA.

Texte : Photos :  

La Fondation Rotary donne un coup de pouce significatif à la lutte contre le paludisme en Zambie grâce à une nouvelle subvention de 2 millions de dollars dans le cadre des programmes d'économie d'échelle qui permettra d'étendre un modèle d'initiative déjà couronné de succès. « Partners for a Malaria-Free Zambia » est un projet monté par des membres du Rotary qui reposera sur un modèle de travail sanitaire local dont l'efficacité dans la lutte contre le paludisme et la prévention de la transmission a été prouvée. Le programme vise à réduire de 90 % les cas de paludisme dans dix districts cibles de deux provinces du pays.

Le paludisme, une maladie évitable causée par un parasite qui se propage par les piqûres de moustiques infectés, demeure l'une des principales causes de maladie et de décès en Zambie, en particulier les décès infantiles et maternels.

La subvention permettra à Partners for a Malaria-Free Zambia de renforcer le système de santé du pays en travaillant avec les responsables zambiens de la santé à tous les niveaux et en formant 380 membres du personnel des établissements de santé, ainsi qu'en formant et en équipant plus de 2 500 nouveaux agents de santé locaux. Cela permettra d'améliorer l'accès au diagnostic et au traitement du paludisme pour plus de 1,3 million de personnes dans les zones fortement touchées des provinces du centre et de Muchinga et contribuera grandement à l'effort national visant à éliminer cette maladie mortelle.

Le programme « Partners for a Malaria-Free Zambia », monté par un Rotary club, contribuera à réduire de 90 % les cas de paludisme dans dix districts cibles de deux provinces du pays.

Parrainé par le Rotary club de Federal Way, (États-Unis), le programme rassemble des Rotariens locaux et des organisations partenaires qui partagent un objectif commun de lutte contre le paludisme en Zambie.
Par ailleurs, la Fondation Bill & Melinda Gates et World Vision USA cofinanceront le programme à hauteur de 2 millions de dollars chacun, ce qui portera le financement total à 6 millions de dollars. 

« Cette action est complète et renforce le leadership du gouvernement zambien dans ses efforts pour éliminer le paludisme du pays », déclare Philip Welkhoff, directeur du programme de lutte contre le paludisme de la Fondation Bill & Melinda Gates.
« Nous sommes ravis de développer nos partenariats de longue date avec le Rotary et World Vision pour accélérer les progrès dans les communautés difficiles d'accès et atteindre l'objectif d'éliminer définitivement le paludisme ».

Pour diagnostiquer et traiter les personnes, les travailleurs de santé recevront des kits de test de diagnostic rapide, des médicaments antipaludéens, des lancettes pour les prélèvements au doigt et des supports pédagogiques. Ils recevront également des bicyclettes et des téléphones portables, ce qui leur permettra d'accéder à des communautés, de signaler régulièrement les cas et de partager les données sur le paludisme au sein du système de santé national. Veiller à l'intégration des informations locales et nationales et apporter un soutien constant aux travailleurs de santé locaux sont essentiels pour atteindre l'objectif du programme, qui est de renforcer les services de santé provinciaux afin de lutter à long terme contre le paludisme.

En responsabilisant ces bénévoles, qui sont désignés par les autres membres de la communauté, l'action permet de connecter les personnes vivant dans des zones où l'accès aux soins de santé est limité avec des membres de confiance de leur communauté, explique Bill Feldt, membre du club Federal Way.

Ce modèle éprouvé de soins de santé est efficace, financièrement viable et apportera une protection durable en réduisant et en éliminant cette maladie au niveau local.


« Ce modèle éprouvé de soins de santé est efficace, financièrement viable et apportera une protection durable en réduisant et en éliminant cette maladie au niveau local », dit-il. Il participe depuis plus de dix ans aux efforts du Rotary pour lutter contre le paludisme en Afrique subsaharienne.

John Hasse, directeur national de World Vision en Zambie, affirme que l'aspect le plus intéressant du programme est l'exploitation des forces des travailleurs de santé locaux. 

« Nous avons compris l'importance de donner accès aux soins de santé à ceux qui en ont le plus besoin, explique-t-il. C'est une stratégie efficace, éprouvée et locale, qui est exactement ce qu'il faut pour réduire le paludisme et nous rapprocher de son élimination en Zambie. »  

Le COVID-19 étant toujours une menace pour la santé dans le monde entier, les responsables du programme sont prêts à garantir un environnement sûr pour les travailleurs de santé et les membres de la communauté. La formation des travailleurs de santé locaux suivra les protocoles de COVID-19, y compris en ce qui concerne la distanciation physique. Le format des cours de formation sera limité conformément aux directives de l'Organisation mondiale de la Santé et du gouvernement zambien. Des équipements de protection individuelle seront également fournis. Et lorsqu'un vaccin contre le COVID-19 sera disponible en Zambie, les travailleurs de santé locaux seront aptes à mobiliser les communautés pour le recevoir.

Des méthodes d'élargissement qui ont fait leurs preuves

Partners for a Malaria-Free Zambia est le premier programme bénéficiaire d'une subvention des programmes d'économie d'échelle de la Fondation. Ces programmes allouent 2 millions de dollars par an pour élargir une action bien conçue, montée par un club ou un district et qui a démontré sa capacité à apporter des changements. Ce financement permet de mettre en place des programmes éprouvés et correspondant à l'un des axes stratégiques du Rotary, afin de les étendre sur une période de trois à cinq ans pour aider des populations plus larges et favoriser l'élaboration de politiques visant à accroître la pérennité. Les programmes d'économie d'échelle permettront aux membres du Rotary de mettre en œuvre des actions d'envergure et de qualité avec des partenaires expérimentés - et de partager leurs connaissances et leurs résultats avec d'autres Rotary clubs.

« Les programmes d'économie d'échelle du Rotary encouragent nos membres à voir grand et à travailler avec d'autres organisations pour trouver des solutions optimisées à des problèmes de grande envergure », déclare K.R. Ravindran, président du conseil d'administration de la Fondation Rotary. « La force du Rotary est bien plus grande lorsque nous nous associons à des organisations partageant les mêmes objectifs. »

En savoir plus sur les programmes d'économie d'échelle et sur les récipiendaires de cette année

La lutte contre le paludisme est depuis longtemps une priorité pour le Rotary club de Federal Way. Depuis plus de 10 ans, ses membres ont établi des relations et ont travaillé avec des partenaires internationaux, notamment avec des Rotary clubs zambiens, Malaria Partners Zambia, Malaria Partners International, le projet MACEPA de PATH (Partenariat pour le contrôle et l'élimination du paludisme en Afrique), le Centre national d'élimination du paludisme du ministère de la santé, les responsables provinciaux de la santé, World Vision, la Fondation Bill & Melinda Gates et d'autres organisations non gouvernementales. 

Depuis 2011, le club de Federal Way a travaillé avec ses partenaires et plusieurs Rotary clubs pour distribuer des dizaines de milliers de moustiquaires, des médicaments et des kits de dépistage dans la province de Copperbelt en Zambie. Ces dernières années, des clubs aux États-Unis et en Zambie ont utilisé les subventions mondiales de la Fondation Rotary pour former et déployer plus de 1 500 travailleurs de santé locaux dans des districts cibles de la Copperbelt, après avoir constaté que ce modèle permettait de réduire les cas de paludisme dans la province du sud de la Zambie.

S'appuyant sur ces résultats, leur expérience et leur engagement, les membres de Federal Way ont vu dans les programmes d'économie d'échelle une opportunité de travailler avec la Fondation Rotary pour avoir un impact encore plus important en Zambie. En s'appuyant sur les dernières recherches sur le paludisme et en combinant les forces et les ressources de chaque organisation partenaire, ils ont développé le programme Partners for a Malaria-Free Zambia pour apporter des soins vitaux à un plus grand nombre de communautés.

Martha Lungu, membre du Rotary club de Ndola, en Zambie, et directrice exécutive de Malaria Partners Zambia, explique que les travailleurs de santé locaux bénévoles reçoivent de modestes dédommagements et travaillent de longues heures. La force motrice de leur dévouement est de savoir qu'ils ont un impact.

« Ils sont très respectés dans leur communauté », affirme-t-elle. « C'est prestigieux d'être formé. Si vous les questionnez sur leurs motivations, ils parlent des gens qu'ils aident, des mères et des enfants. Ils sont admirés ». 

Elle remercie ses collègues du Rotary pour leur engagement dans le programme et leur rôle dans la facilitation des formations et leurs liens avec les dispensaires ruraux et les dirigeants gouvernementaux. 

« Chaque jour, je vois les conséquences du paludisme. Ce programme montre que les membres du Rotary sont de véritables partenaires dans nos communautés et qu'ils s'attachent à soutenir les travailleurs de santé locaux pour aider à desserrer l'emprise du paludisme sur le peuple zambien », conclut Martha Lungu.

La subvention de 2 millions de dollars est attribuée à Partners for a Malaria-Free Zambia, un programme monté par un Rotary club ; 4 millions de dollars supplémentaires ont été versés par nos partenaires, la Fondation Bill & Melinda Gates et World Vision USA.