Message du président du conseil d’administration de la Fondation

John Kenny

PRÉSIDENT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LA FONDATION ROTARY 2014-2015

Mai 2015

Il vous reste deux mois pour faire un don àla branche philanthropique du Rotary, notre Fondation Rotary.

Il vous reste du temps pour établir un nouveau record de dons au Fonds annuel : 123 millions de dollars.

Il vous reste du temps pour s'assurer que nous atteignions notre objectif.

Il vous reste du temps pour vous assurer que votre contribution permette à notre Fondation de continuer à faire le bien dans le monde et d'en retirer une satisfaction personnelle.

Le bien que nous pouvons faire est fonction des dons que nous recevons.

Just over one month to the Convention in Sao Paulo. I know that delegates to the Convention like to know who will be speaking.

Cette année, nous avons d'excellents conférenciers prévus à la convention et au Symposium sur la paix qui la précèdera.

Ils incluent le Prix Nobel de la paix Dr Oscar Arias Sanchez, l'entrepreneur australien Steve Killelea, la diplômée des Centres du Rotary Katia de Mello Dantas et la lauréate du Prix Service à l'humanité, Dr Geetha Jayaram.

Le docteur Sanchez a été président du Costa Rica de 1986 à 1990 et à nouveau de 2006 à 2010. Il a reçu le Prix Nobel de la paix en 1987 en récompense de ses efforts qui ont mis fin à de multiples conflits en Amérique centrale. Il continue d'être un artisan de la paix sur la scène internationale au travers de son organisation, la Fundación Arias para la Paz y el Progreso Humano.

Steve Killelea est un entrepreneur australien et un philanthrope connu dans le monde entier pour avoir lancé le Global Peace Index. En 2007, M. Killelea a créé l'Institute for Economics and Peace en tant que vecteur pour une meilleure compréhension d l'interconnexion entre le commerce, la paix et l'économie.

En 2009, Katia Dantas a reçu son master en Politique internationale de l'Université de Duke. Elle travaille sans relâche en faveur de l'enfance vulnérable en tant que directrice des politiques pour l'Amérique latine et les Caraïbes au sein de l'International Center for Missing and Exploited Children.

J'ai hâte de vous retrouver à São Paulo.


April 2015

Lors de l'adoption de notre nouveau modèle de subventions dans le cadre du plan Vision pour l'avenir, les administrateurs de la Fondation avaient prévu un réexamen en 2015/2016 afin de prendre en compte vos expériences et rendre le modèle encore plus efficace.

Les nombreux acteurs impliqués dans le processus de demande de subvention ayant souvent des attentes différentes, j'ai nommé une commission indépendante composée de quatre anciens présidents du Rotary pour recueillir les avis de chacun en toute confidentialité.

Elle se compose de Bill Boyd qui en est le président, Kalyan Banerjee, Ray Klinginsmith et moi-même. Nous vous invitons à nous envoyer par e-mail (futurevisionbillboyd@outlook.com) vos réflexions sur votre expérience des axes stratégiques, des subventions mondiales et des subventions de district ainsi que vos idées pour améliorer notre Fondation.

Nous étudierons vos propositions et lors de la convention du Rotary à São Paulo, nous déciderons des points à soumettre à la commission Programmes du conseil d'administration de la Fondation. Cette commission réalisera les enquêtes nécessaires afin de prendre en compte les avis de tous les membres du Rotary. Elle nous présentera ensuite ses conclusions lors de l'Assemblée internationale en janvier 2016 afin que nous puissions, à notre tour, formuler des recommandations aux administrateurs de la Fondation lors de leur réunion d'avril 2016.

Merci de votre aide précieuse pour permettre à notre Fondation de continuer à faire le bien dans le monde le plus efficacement possible.


Mars 2015

La première année du nouveau modèle de subventions s'achevant, il est temps de faire le point.

L'un des résultats les plus positifs est que davantage de clubs et de districts travaillent ensemble pour monter des actions durables de grande envergure.

Notre Fondation Rotary a ainsi financé 488 subventions de district, pour un montant total de 23,5 millions de dollars, et 868 subventions mondiales, soit 47,3 millions de dollars.

L'une des responsabilités des administrateurs de la Fondation est de garantir la bonne utilisation des fonds. Afin de s'en assurer, les clubs et les districts peuvent compter sur le soutien des conseillers techniques, des Rotariens spécialistes de l'un des six axes stratégiques ou des audits financiers. L'an dernier, au nom des administrateurs de la Fondation, ils ont réalisé plus de 153 missions, dont 44 évaluations techniques en vue de l'obtention d'une subvention et 68 visites de sites pour des actions importantes, que ce soit avant ou durant leur mise en œuvre. Les conseillers techniques ont également réalisé 41 audits d'actions et de districts, certains conformément aux directives des administrateurs, d'autres de manière aléatoire.

Nous découvrons également que certains parrains de subventions mondiales ont eu des difficultés avec l'évaluation des besoins, la pérennité ou le suivi et l'évaluation. Ce sont des domaines dans lesquelles les conseillers techniques peuvent apporter une aide concrète et il leur a donc été demandé de se rendre plus disponibles auprès des parrains de subventions dès la phase de demande. Les clubs et les districts peuvent obtenir leur soutien en contactant leur correspondant régional Subventions.

Nous cherchons donc de nouveaux volontaires pour rejoindre le Corps des conseillers techniques et apporter leur expertise dans l'un des six axes stratégiques ou les audits. Si vous êtes intéressé, contactez cadre@rotary.org pour plus d'informations.

L'objectif des administrateurs de la Fondation est vraiment de faciliter l'utilisation des nouvelles subventions aux clubs et aux districts.


Février 2015

Salt Lake City (États-Unis), Birmingham (Angleterre), Bangkok (Thaïlande) et maintenant São Paulo (BRÉSIL)

La Fondation Rotary a pris l'habitude d'organiser un symposium sur la paix tous les trois ans en lever de rideau de la convention. Le prochain se tiendra à São Paulo les 4 et 5 juin 2015.

Cette manifestation triennale est l'occasion de mettre sur le devant de la scène les diplômés des Centres du Rotary pour la paix, d'informer les Rotariens sur ce programme, de présenter les Centres à des donateurs potentiels et d'explorer les possibilités de collaboration entre diplômés et Rotariens. Ce symposium permet également d'écouter des invités de marque tels que le Prix Nobel de la paix Desmond Tutu, de découvrir le travail de diplômés qui sont aux avant-postes de la construction de la paix et de rencontrer des Rotariens actifs dans ce domaine.

Le Prix Nobel de la paix 1987, Dr Oscar Arias Sanchez, interviendra durant la première séance plénière du symposium 2015. Il a été président du Costa Rica à deux reprises (1986-1990 et 2006-2010) et a joué un rôle déterminant dans la signature des accords de paix d'Esquipulas II qui ont permis de mettre fin à plusieurs conflits armés en Amérique centrale.

Un comité travaille avec détermination aux préparatifs de ce symposium qui, de par son programme, s'annonce tout à fait inédit. Nous pouvons déjà vous dire qu'environ 80 diplômés des Centres du Rotary seront présents à cette manifestation.

Si vous n'avez jamais participé à un tel symposium, il s'agit d'une occasion unique de s'informer sur les efforts de paix menés par le Rotary à travers le monde. Si vous avez assisté à ceux de Salt Lake City, de Birmingham ou de Bangkok, alors je suis certain de vous retrouver au symposium sur la paix de São Paulo.


Janvier 2015

Pour les Romains, le mois de janvier était représenté par Janus, le dieu à deux têtes, l'une tournée vers le passé et l'autre vers l'avenir.

Ce mois est donc le moment propice pour réfléchir à nos objectifs 2014/2015, faire le bilan du travail accompli et élaborer des stratégies qui nous permettront de les atteindre avant juillet.

Pour commencer, l'éradication de la polio. Notre district a-t-il alloué 20 % de son FSD afin d'en finir une bonne fois pour toutes avec cette terrible maladie ? Participons-nous à des Journées nationales de vaccination ? Nous ne pouvons pas baisser la garde car le nombre de cas de polio au Pakistan en 2014 est en forte progression par rapport à 2013.

Avons-nous versé un don à notre organisation caritative préférée, notre Fondation Rotary ? Sommes-nous parvenus à convaincre les autres de suivre cet exemple ? Le nombre de Rotariens ne versant jamais à notre Fondation dépasse de loin celui des Rotariens donateurs, une tendance que nous devons absolument renverser. Notre objectif pour notre Fonds annuel est de 123 millions de dollars. Faisons tout en notre pouvoir pour y parvenir.

Pourquoi ne pas demander une de nos nouvelles subventions de district ou mondiales ? L'an dernier, 858 subventions de district et 492 subventions mondiales ont servi à financer notre action à travers le monde.

Enfin, pourquoi ne pas proposer un candidat aux bourses d'études des Centres du Rotary pour la paix, identifier un donateur majeur pour financer ce programme ou s'inscrire au symposium du Rotary sur la paix de juin, en préambule de notre convention à São Paulo ?

Un message du Rotary qui n'atteint pas les Rotariens et les clubs est sans valeur. Nos clubs sont l'âme de notre organisation. Alors il ne tient qu'à vous de Faire rayonner le Rotary dans les mois qui viennent.

Je vous souhaite une excellente année 2015.


Décembre 2014

« Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays », réclamait à ses compatriotes John F. Kennedy lors de son discours inaugural.

Le même appel peut s'appliquer au Rotary, et plus précisément à l'effectif.

Il dépend de chaque membre de notre organisation que le Rotary perdure ou disparaisse, que ses actions aient un impact important ou restreint, qu'il soit connu et respecté ou perçu comme un vestige d'une époque révolue.

Nous avons tant à faire pour les autres – lutter contre l'illettrisme, nourrir ceux qui ont faim, protéger les sans-abris. Notre monde est plus que jamais divisé et l'écart entre les riches et les pauvres ne diminue pas. Mais comme le dit le proverbe « à ceux qui ont beaucoup reçu, il sera beaucoup demandé. »

Les personnes les plus importantes de notre organisation ne sont pas les administrateurs du Rotary ou de notre Fondation Rotary. Ce sont les Rotariens qui agissent en silence au sein de leur club pour aider les plus démunis. C'est là où le Rotary excelle : identifier un besoin et y répondre.

Pour beaucoup, cette époque de l'année est spéciale et je souhaite qu'elle vous apporte chaleur et réconfort. .

Alors que nous Faisons rayonner le Rotary, gardons en mémoire que le futur de notre Fondation est entre nos mains.


Novembre 2014

Nous souhaitons tous la paix dans le monde.

Nos Centres du Rotary pour la paix, un programme de notre Fondation, lui sont entièrement dédiés.

Il s'agit de notre priorité éducative et je demande cette année aux Rotariens de promouvoir l'entente mondiale, la bonne volonté et la paix en faisant connaître autour d'eux les Centres du Rotary et leur impact.

Le concept des Centres du Rotary pour la paix est de former de futurs dirigeants qui seront des catalyseurs pour la paix et la résolution des conflits à travers le monde. Le programme a vu le jour en 2002, et aujourd'hui, près de 900 diplômés occupent des postes au sein d'organisations non gouvernementales, de gouvernements ou d'organisations internationales comme par exemple l'Organisation mondiale de la Santé et la Banque mondiale.

Chaque année, jusqu'à 100 boursiers étudient dans l'une des universités sélectionnées par la Fondation pour obtenir un diplôme de master ou un certificat professionnel. Nos centres pour le master en paix et résolution des conflits se trouvent dans les universités américaines de Duke, de Caroline du Nord et de Chapel Hill ; du Queensland en Australie ; d'Uppsala en Suède ; de Bradford en Angleterre ; et Chrétienne internationale de Tokyo au Japon. Le certificat professionnel est quant à lui proposé à l'université de Chulalongkorn en Thaïlande.

Afin de financer le programme, l'Initiative Dons majeurs pour les Centres du Rotary s'est fixée pour objectif ambitieux de collecter 125 millions de dollars d'ici à la fin de cette année rotarienne, un objectif que nous ne pourrons atteindre qu'avec votre soutien.

En ces temps marqués par les violences et les incertitudes, il est important de se rappeler que la fraternité des hommes transcendera toujours la souveraineté des nations.


Octobre 2014

J'ai cherché à souligner l'un des objectifs 2014-2015 de la Fondation Rotary dans chacun de mes messages mensuels. Aujourd'hui, je veux vous parler des nouvelles subventions et des raisons qui ont poussé à leur adoption.

Les administrateurs de la Fondation ont identifié un besoin croissant d'efficacité, de simplification des procédures et de concentration de nos efforts afin d'avoir un plus grand impact et une meilleure reconnaissance du public.

Avant Vision pour l'avenir, la Fondation traitait plus de 4 000 subventions par an et la subvention humanitaire moyenne était de 12 500 dollars. Un bon nombre étant d'un montant inférieur, les coûts de gestion des subventions augmentaient à un taux alarmant. Nous avions besoin de plus en plus de personnel pour gérer un nombre croissant de demandes de subventions.

En plus de gagner en efficacité, les administrateurs cherchent aussi à simplifier les procédures. Le Rotary avait 12 programmes humanitaires et éducatifs différents, chacun avec ses directives et procédures propres. Nous n'avons aujourd'hui plus que deux types de subventions : celles de district et mondiales.

Simplifier les procédures doit permettre aux Rotariens d'avoir un impact plus significatif. Des subventions moins nombreuses et plus importantes favorisent une réduction des coûts opérationnels et donnent aux clubs et aux districts plus de contrôle.

Je vous presse aujourd'hui de continuer à participer à ces nouvelles subventions afin d'assurer le succès de nos actions humanitaires et éducatives.


Septembre 2014

Aidez-nous à atteindre notre objectif.

Les Rotariens sont des personnes généreuses. Ils versent des contributions à de nombreuses organisations, mais oublient souvent leur propre œuvre caritative : la Fondation Rotary.

Au cours de cette année rotarienne, j'aimerais que chaque club verse un don à notre Fondation.

Rappelez-vous que le bien que nous faisons dans le monde est proportionnel au volume de dons que nous recevons. Lorsque nous donnons à notre Fondation, il ne s'agit pas d'un simple transfert de fonds à Evanston – nous aidons un non-voyant à retrouver la vue, une victime de la polio à marcher, un enfant à atteindre l'âge adulte en bonne santé, un jeune à étudier et une famille à manger à sa faim.

Chaque année, les administrateurs de la Fondation établissent un objectif de dons pour le Fonds annuel, le fonds qui alimente le Fonds mondial. Cette année, cet objectif a été fixé à 123 millions de dollars US et il est attendu que chaque Rotarien verse un minimum de 100 dollars. Cela dit, dans la pratique, nous encourageons les Rotariens à faire un don en fonction de leurs moyens.

Le slogan Un don, chaque année parle de lui-même. Chaque Rotarien doit chaque année faire un don à notre Fondation. Faites-en une priorité afin de montrer qu'il est essentiel que chaque club soutienne la Fondation de quelque façon que ce soit.

Comme je l'ai dit au début de ce message, les Rotariens sont des personnes généreuses. Alors, pensons à la Fondation Rotary.


Août 2014

Une année pour finir le travail.

Il y a près de 30 ans, nous avons fait le choix de donner bien plus que de l'argent. Nous avons donné notre parole d'éradiquer la polio et d'offrir au monde un avenir sans cette maladie.

Nous n'avons pas encore tenu cette promesse car la polio sévit toujours. Comme l'a dit Henry Ford, « une réputation ne se construit pas sur ce que vous allez réaliser ».

Nous disons depuis de nombreuses années que nous allons éradiquer la polio. J'espère que le jour où nous pourrons dire que nous y sommes parvenus est proche.

Depuis plusieurs décennies, les Rotariens du monde entier ont consacré leurs efforts à l'éradication de la polio. Nous en parlons, nous agissons et nous avons collecté des fonds, beaucoup de fonds, pour cette cause. Aujourd'hui, il nous est demandé de faire et de donner encore plus.

Nous savons que certains estiment avoir déjà beaucoup donné à la cause de l'éradication de la polio et qu'il est temps de passer à autre chose. À ceux-là je dis : si nous marquons une pause, si nous relâchons notre pression, si nous nous contentons du presque fait, nous risquons de perdre tout ce que nous avons donné et de mettre en péril notre réputation et celle des Rotariens qui nous ont précédés.

Nous ne pouvons pas accepter cela. Nous devons poursuivre notre action jusqu'à ce que le travail soit terminé.


Juillet 2014

Nos objectifs.

C'est un honneur et un privilège d'occuper la présidence du conseil d'administration de notre Fondation Rotary. Et nous devons être fiers de pouvoir l'appeler « notre Fondation » car chaque jour, des millions de personnes sont touchées par la magie du Rotary, rendue possible grâce aux actions et au dévouement des Rotariens du monde entier.

Notre Fondation est le moteur du Rotary. Elle nous permet d'apporter notre aide au niveau local comme au niveau international.

Les administrateurs de la Fondation ont ainsi fixé cinq objectifs pour cette année.

Le premier reste l'éradication de la polio. Nous pouvons être fiers du travail réalisé jusqu'ici, mais nous devons en finir. Nous ne pouvons pas nous reposer sur nos lauriers.

Notre second objectif est de continuer à soutenir la Fondation, bras caritatif du Rotary, au travers de nos contributions. Notre capacité d'action n'est limitée que par ce que nous recevons. Il faut donc s'assurer que les clubs ne contribuant pas fassent cette année un don à la Fondation.

Nous devons ensuite nous assurer de poursuivre sur les succès rencontrés par nos nouveaux programmes de subventions en participant à des actions éducatives et humanitaires durables.

Quatrièmement, nous devons continuer de favoriser la bonne entente et la paix par la promotion des Centres du Rotary dont l'objectif est de former des spécialistes de la paix et de la résolution des conflits.

Enfin, notre cinquième objectif est de souligner que l'avenir de notre Fondation est entre nos mains. Il s'agit de notre responsabilité si nous voulons continuer de faire le bien dans le monde et de Faire rayonner le Rotary.

J'espère que je peux compter sur chacun d'entre vous.
John Kenny
Président du conseil d'administration de la Fondation Rotary