L'objectif ambitieux du président Gary Huang

Lorsqu'il rejoint un Rotary club en 1976, Gary Huang est loin de s'imaginer qu'il deviendra un jour président du Rotary. Aujourd'hui en poste, il espère que l'organisation atteindra la barre des 1,3 million de membres d'ici la fin de son mandat. « C'est simple, plus nous aurons de membres, plus nous pourrons venir en aide aux défavorisés », dit-il. 

M. Huang considère également que son thème présidentiel, Faire rayonner le Rotary, a le potentiel d'encourager les membres à donner une bonne image du Rotary au public, ce qui permettra en retour d'améliorer le recrutement et la fidélisation. Et il a déjà fait ses preuves dans ce domaine. Lorsqu'il était gouverneur, il a créé 19 clubs dans une région comprenant Taïwan, Hong Kong et Macao. Actuellement, son cheval de bataille est d'encourager les clubs et les districts à organiser des Journées du Rotary qui peuvent mettre en avant une cause défendue par le Rotary et illustrer le rang que tient l'organisation sur la scène internationale. « Nous devons présenter l'excellent travail que nous accomplissons, déclare-t-il. Les Journées du Rotary doivent être attrayantes et avoir un intérêt pour l'ensemble de la famille. Les Rotariens sont encouragés à inviter leurs amis et leurs voisins. J'espère que nous pourrons ainsi intéresser des gens à rejoindre le Rotary. » Gary Huang a déjà inscrit à son agenda une trentaine de Journées du Rotary qui le conduiront entre autres en Argentine, au Chili, en France, en Inde, en Italie, en Corée du Sud, en Malaisie, aux Philippines, aux États-Unis et dans sa ville, Taipei. 

M. Huang affirme qu'être président du Rotary est un honneur qui le remplit d'humilité. Il est conscient de faire partie d'un cercle fermé de Rotariens. « Les présidents du Rotary ont tous connu le succès dans leur profession, dit-il. Mais le succès n'a rien à voir avec le pouvoir ou l'argent. Il s'agit de réinvestir dans la collectivité. Appartenir au Rotary m'a permis d'aider des gens dans le besoin. En tant que président, je peux motiver nos membres à saisir l'opportunité d'apporter du bonheur aux autres. »

Rechercher des financements

Gary Huang considère que les membres du Rotary ne sont jamais à court d'idées et savent faire preuve d'innovation pour résoudre des problèmes, mais que le manque de ressources financières empêche certaines actions de se matérialiser. Selon lui, les Rotariens sud-coréens, japonais ou taïwanais obtiennent d'excellents résultats en recherche de fonds, mais ont des difficultés à utiliser l'argent qu'ils collectent en raison de la distance qui les sépare et de la barrière linguistique. « Je veux montrer aux Rotariens pourquoi je suis leur président, ajoute-t-il. Et le meilleur moyen de le faire est d'aller observer leur travail, de participer à leurs actions et de les aider à trouver des fonds. »

Lire la biographie du président
Suivre le président sur Facebook
Se renseigner sur les Journées du Rotary

Actualités du Rotary

1-Aug-2014
RSS