Message du président

K.R. Ravindran

Président 2015-2016

Juillet 2015

Au Rotary, nous aspirons à de grands desseins. Nous admirons les grands personnages de l'histoire qui ont tant donné à l'humanité : Abraham Lincoln qui a restauré la dignité de tant d'individus ; Mère Teresa qui a manifesté sa compassion envers les oubliés ; et Mahatma Gandhi qui a défendu les opprimés par la non-violence. Leurs vies sont devenues des dons au monde.

Leur exemple peut nous inspirer. Il peut nous pousser à nous demander : « Comment puis-je, avec l'existence que je mène, et sans négliger les responsabilités qui me sont si chères, faire également don de ma personne au monde ? » Alors que je cherchais mon thème, j'ai réfléchi aux leçons que j'ai pu tirer de ma foi hindoue. À ce titre, j'aimerais vous parler de Sudama.

Sudama est un enfant très pauvre et un ami intime de Krishna qui est de lignée royale et une incarnation du divin. La vie finit par les séparer. Krishna devient un stratège militaire et un grand roi tandis que Sudama mène la vie d'un villageois humble et pauvre.

Bien des années plus tard, Sudama traverse une période de vaches maigres et n'a même plus assez d'argent pour nourrir ses enfants. Sa femme lui mentionne l'amitié qu'il avait autrefois entretenue avec Krishna et lui suggère de solliciter son aide. Réticent au départ, Sudama finit par accepter. Ne voulant pas se présenter les mains vides, il enveloppe dans un torchon du riz pilé – tout ce qui lui reste - qu'il compte partager avec son ami.

Krishna est fou de joie à la vue de son vieil ami Sudama et le reçoit avec beaucoup d'égard et de chaleur. Abasourdi par la splendeur qui l'entoure, Sudama ne se sent pas le courage de présenter son cadeau. Mais Krishna lui demande : « Que caches-tu ? » Sudama ouvre le torchon qui dévoile le riz que Krishna dévore avec enthousiasme. Sudama quitte son ami quelques heures plus tard en ayant oublié de lui demander le service qu'il était venu solliciter, mais rempli de la joie que procure une amitié indestructible.

Sur le chemin du retour, il se rend compte de son étourderie et que ses enfants continueront à avoir faim. Mais il se trompe. Arrivé chez lui, il ne trouve pas la case qu'il avait quittée mais une magnifique demeure devant laquelle l'attend sa famille dans de beaux habits et avec des victuailles.

Krishna avait en effet compris quelle était la vraie nature du cadeau que Sudama lui avait apporté. Il lui avait apporté tout ce qu'il pouvait donner. En retour, Krishna lui a donné tout ce dont il avait besoin. La leçon à tirer de cette histoire est que ce n'est pas la valeur marchande d'un cadeau qui importe mais les sentiments qui s'expriment par ce geste.

Et nous faisons tous face à un choix : dissimuler nos dons ou les mettre à contribution pour Faire don de soi au monde.

Une telle chance ne se présente qu'une seule fois au cours de notre vie. Et une telle chance se présentera à nous durant cette nouvelle année rotarienne. Utilisons-la pour Faire don de soi au monde.