Nelson Mandela, un allié de la paix et de l'éradication de la polio

Nelson Mandela vaccinant un enfant durant la campagne Bouter la polio hors d'Afrique en 1996.

En 1996, les vaccinations antipolio de routine au Nigeria et dans d'autres pays africains étaient tout sauf une routine. D'autres crises sanitaires et le manque cruel de financement forçaient les gouvernements à revoir leurs priorités. La campagne pour éradiquer la polio en Afrique avait terriblement besoin d'un homme providentiel.

Cet homme sera Nelson Mandela. Herb Brown, président du Rotary en 1995-1996, se rappelle avoir recherché le soutien du dirigeant sud-africain. « Le président Mandela s'est montré très courtois et nous a écoutés avec attention, se souvient Brown. Je lui ai dit qu'il avait l'influence nécessaire pour convaincre les Chefs d'État africains de reprendre les vaccinations. »

Mandela a accepté d'intervenir. « Je connais bien le Rotary et le travail que vous accomplissez, sans oublier tout ce que avez fait pendant que j'étais en prison », a-t-il confié à M.Brown qui a participé à ses côtés lors d'une conférence de presse où le président Mandela a exhorté les dirigeants africains à organiser des Journées nationales de vaccination contre la polio.

Quelque mois plus tard, Mandela participera au lancement de la campagne Bouter la polio hors d'Afrique en compagnie des présidents du Rotary et de la Fondation Rotary d'alors, Luis Giay et Rajendra Saboo. Et soudainement, les efforts d'éradication de la polio sur ce continent étaient remis sur les rails. Des campagnes de sensibilisation mettant à contribution le monde du football et diverses célébrités ont ainsi permis à une trentaine de pays africains d'organiser leurs premières Journées nationales de vaccination.

En hommage à son remarquable travail, Nelson Mandela a reçu en 1997 le Prix du Rotary pour la paix qui était à l'époque la plus haute distinction décernée par le Rotary. « Nous avons choisi le président Mandela en raison de son immense contribution envers la paix, les droits de l'homme et la liberté, explique Luis Giay. Les Rotariens lui seront à jamais reconnaissants de son soutien indéfectible à l'éradication de la polio dans toute l'Afrique ». M. Mandela a reversé les 100 000 dollars qui accompagnaient ce prix au Nelson Mandela Children's Fund.

Selon les termes du président Mandela, ce prix était un « hommage au peuple sud-africain, celui de la nation arc-en-ciel ». Le travail du Rotary pour éradiquer la polio « a montré toute la force d'un réseau international d'individus prêts à relever leurs manches avec tout leur cœur et toute leur âme pour sauver des enfants ».

Au lendemain de sa disparition, les membres du Rotary d'Afrique du Sud ont salué le grand homme, l'appelant « un des symboles ultimes du XXe siècle de liberté et d'égalité », « le père de la nation » ou « un leader de la solidarité ».

« Mandela n'a pas reculé devant des obstacles insurmontables pour devenir un des plus grands leaders de notre temps — et un de nos plus grands humanistes . . . . [Son] exemple de courage, de détermination et d'engagement restera un formidable facteur de motivation pour poursuivre notre effort pour un monde meilleur et en paix » a déclaré le président du Rotary Ron Burton.

Actualités du Rotary

13-Dec-2013
RSS