Message du président

GARY C.K. HUANG

Président 2014-2015

Mars 2015

Le Rotary nous permet de nouer des amitiés avec des Rotariens du monde entier. Et une fois par an, notre convention annuelle nous donne la chance de nous retrouver en compagnie de nos amis pour partager de nouvelles idées, monter des actions ou plus simplement, passer un bon moment.

Se rendre à la convention 2015 du Rotary à São Paulo est une merveilleuse façon de célébrer le travail accompli en 2014/2015 et de faire rayonner le Rotary. Qu'il s'agisse de votre première convention ou que vous soyez un habitué, vous ne voudrez certainement pas rater celle-là. Vous avez jusqu'au 31 mars pour vous inscrire au tarif préférentiel à la plus grande fête rotarienne de l'année.

La convention commencera le samedi 6 juin. Après la cérémonie d'ouverture, vous pourrez participer à une soirée de carnaval au son de la samba. Même si la danse n'est pas votre fort, je vous garantis que vous allez vous amuser toute la nuit. Vous serez ébloui par les plumes, les paillettes et les couleurs du défilé d'une école de samba dansant sous les rythmes afro-brésiliens.

Lors de la soirée de lundi, venez écouter la chanteuse brésilienne Ivete Sangalo en concert. Et chaque soir, profitez des tarifs réduits offerts aux participants à la convention dans les meilleurs restaurant de la capitale culinaire d'Amérique du Sud. Dégustez les poissons de l'Amazone, les sushis préparés à la mode locale, les viandes savoureuses du Brésil et les autres délices préparés dans les quelques 30 000 restaurants de São Paulo. De plus, vous pourrez découvrir gratuitement certains musées de la ville, notamment l'excellent Musée du football.

Le Brésil, tout comme le Rotary, est une symphonie de cultures. Les habitants de São Paulo, les Paulistanos, ont développé un art de vivre qui reflète une diversité prenant ses sources aux quatre coins du monde. Un des points fort de chacune de nos conventions est enfin la soirée hospitality que vous pourrez passer en compagnie de rotariens brésiliens. Réservez au plus vite car les places sont limitées.

L'esprit de camaraderie et l'altruisme sont les deux piliers de notre organisation. En ce milieu d'année rotarienne, ne perdons pas de vue l'importance de l'entente internationale et du rapprochement des cultures. Pour cette raison, je vous invite à vous inscrire dès maintenant à notre fête annuelle de l'amitié, la convention du Rotary, sur www.riconvention.org/fr.


Février 2015

Mon travail de président du Rotary consiste à inspirer et motiver les Rotariens lorsque nos chemins se croisent. Il consiste également à les écouter. Qu'il s'agisse d'une action réussie ou d'un problème à surmonter, d'une magnifique journée du Rotary ou d'une nouvelle idée, je veux toujours rester à leur écoute et être informé des actions qu'ils préparent et qu'ils mettent en œuvre. C'est pourquoi lors de tous mes déplacements, je demande à mes hôtes de me parler de leur club, de ce qui marche, des améliorations qu'ils jugent nécessaires et de ce que nous pourrions faire au siège du Rotary à Evanston pour les aider.

Les réponses que je reçois sont toujours intéressantes et souvent surprenantes. Quelques fois, je leur suggère quelque chose ; parfois, je les mets en contact avec d'autres personnes pour faire avancer leur projet. Souvent, je rentre à Evanston avec des idées et des suggestions qui nous sont fort utiles pour prendre des décisions. Cependant, ce qui pour moi a le plus de valeur, ce sont les conversations et les anecdotes que j'entends, ces échanges qui constituent la véritable histoire du Rotary, notre histoire.

J'ai participé à Atlanta à un évènement spécial où les enseignants étaient à l'honneur. J'y ai entendu de nombreux récits sur le simple fait que d'apprendre à lire et écrire avait le pouvoir de changer des vies. À Istanbul, j'ai pris part à une course en fauteuils roulants et j'ai appris comment les Rotariens turcs s'impliquaient en faveur des handicapés. À Lima, au Pérou, j'ai parlé à une ancienne Rotaractienne qui avait attendu près de 20 ans avant d'avoir été conviée à devenir membre d'un Rotary club et qui m'a expliqué que ce retour aux sources rotariennes avait transformé sa vie.

À l'écoute de ces personnes, j'ai parfois ri, j'ai parfois été profondément ému. Leurs témoignages m'ont apporté la preuve tangible de ce je savais déjà : nos actions changent les vies de ceux qui en bénéficient et de ceux qui les conçoivent. Et désormais, je me pose les questions suivantes : Si les Rotariens étaient plus nombreux, combien de vies supplémentaires pourraient-ils changer ? Combien de nouveaux membres pourrions-nous recruter en nous servant de ces anecdotes qui constituent notre histoire ?

Au cours de cette année rotarienne, je vous demande simplement de parler du Rotary et de votre travail remarquable à vos amis, sur les réseaux sociaux et sur Rotary.org. Vos anecdotes nous inspirent et sont un outil de recrutement formidable. C'est tout simplement cela, Faire rayonner le Rotary.


Janvier 2015

En juillet dernier, j'ai demandé aux Rotariens de Faire rayonner le Rotary partout dans le monde en organisant des Journées du Rotary. D'une durée de quelques heures ou d'une journée, elles peuvent être organisées par le club, le district ou même au niveau national. Il peut s'agir d'une action, d'un festival ou de l'évènement de votre choix : l'important est que le public y adhère et y participe, que toute la famille du Rotary y soit représentée et qu'elle se déroule dans la bonne humeur.

L'objectif de cette initiative est avant tout de mettre le Rotary à l'honneur. Pendant de nombreuses années, nous n'avons pas su mettre en valeur notre travail remarquable. Nous pensions qu'il était préférable de rester discrets et que nos efforts parleraient d'eux-mêmes. Mais aujourd'hui, dans de nombreuses villes ou quartiers, on ne sait même pas des Rotary club existent, non pas parce qu'ils ne sont pas efficaces –ils le sont– mais tout simplement parce que leurs membres, par pudeur, ne parlent pas leur travail.

À nous désormais de Faire rayonner le Rotary et de promouvoir son action partout dans le monde. C'est ce qu'a fait depuis juillet un nombre important de Rotariens qui ont répondu à mon appel et organisé des Journées du Rotary, notamment celles auxquelles j'ai personnellement participé aux Philippines, en Corée, en Chine, aux États-Unis, en Turquie, en Inde, au Sri Lanka et au Bengladesh. Chacune d'entre elles était différente et a su à sa manière Faire rayonner le Rotary.

Si vous avez organisé une Journée du Rotary, envoyez-nous des informations et des photos par e-mail à rotarian@rotary.org avec la mention « Rotary Day » en objet. Nous ferons tout notre possible pour en parler dans les mois qui viennent.

Pour tous les autres, qu'attendez-vous ? Une Journée du Rotary vous donnera l'occasion de partager votre passion avec le public. En présentant le Rotary à des non-Rotariens et en leur expliquant les bénéfices d'être membre de notre organisation, nous leur offrons le même cadeau que nous avons reçu lorsque qu'un Rotarien, à un moment dans notre vie, nous a invité à rejoindre un club.

Faisons-le à notre tour afin de pérenniser le Rotary et son action pour les générations futures.


Décembre 2014

Le calendrier du Rotary est révélateur des priorités de notre organisation. L'année rotarienne commence en juillet. Août est le Mois de l'effectif, septembre celui des jeunes générations, octobre celui de l'Action professionnelle, et ainsi de suite. C'est une excellente idée, car certains thèmes importants seraient sans doute négligés en raison des nombreuses tâches qui nous accaparent. Mais nous savons tous que chaque thème de notre calendrier – de l'amitié à notre Fondation – est important. Tous contribuent à former le tissu qu'est le Rotary et à donner de l'étoffe aux Rotariens.

Au Rotary, décembre est le Mois de la famille. Mon expérience de Rotarien montre ô combien la famille est une pierre angulaire du Rotary – et ô combien le Rotary peut l'être pour nos familles.

Mon épouse Corinna a décidé de rejoindre le Rotary il y a quelques mois après de nombreuses années passées à mes côtés dans le cadre de mes fonctions rotariennes. Nos trois enfants sont également Rotariens. Tous font partie d'un club différent et ont pris leur décision à différentes étapes de leur carrière. Tous ont rejoint le Rotary pour des raisons qui leur sont propres. Et alors que nous avons suivi avec intérêt leurs parcours, nous avons été frappés par la joie que nous apporte le fait d'avoir autant de membres de notre famille au sein du Rotary.

Le Rotary nous donne l'occasion de faire de belles choses ensemble. Grâce au Rotary, nous avons toujours d'excellents sujets de conversation à aborder autour d'un repas. Parce que nous vivons le Rotary chacun à notre façon, nous pouvons discuter des différents besoins humanitaires qui existent dans différents pays et apprendre quelque chose de nouveau.

Nos conversations constituent également un excellent moyen d'enseigner à nos enfants ce qui est vraiment important dans la vie. Nous découvrons à quoi ressemble la vie ailleurs dans le monde et pourquoi nous devons venir en aide aux autres lorsque l'occasion se présente. Le Rotary renferme de précieux enseignements pour nos familles.

Cette année, j'espère que vous serez nombreux à encourager les membres de votre famille à rejoindre le Rotary, le Rotaract ou l'Interact. Nous pourrons ainsi mieux Faire rayonner le Rotary.


Novembre 2014

Après quatre mois passés à Faire rayonner le Rotary, je suis plus passionné que jamais. J'ai visité 22 pays et des dizaines de villes J'ai rencontré des milliers de Rotariens et j'ai à chaque fois été enthousiasmé par leur fantastique travail. J'ai eu aussi le privilège d'assister à des réunions de club, des Institutes, des Journées du Rotary et des dîners de la Fondation.

Chaque évènement est inoubliable et je suis honoré d'être invité à participer aux célébrations des clubs. Pour moi, c'est comme être invité à une réunion de famille et, dans ce cas, celle du Rotary, la plus grande famille au monde.

Le Rotary se construit par le service. Chaque action représente une pierre de l'édifice et notre amitié en est le ciment. Je le constate chaque jour, mais c'est encore plus évident quand des clubs célèbrent un siècle d'existence. J'ai assisté à nombre de ces célébrations et je me suis toujours demandé pourquoi ces clubs les plus anciens étaient aussi parmi les plus actifs.

Leur secret ? Des amitiés fortes et des actions de qualité. Nous passons à l'action car nous sommes passionnés par ce que nous faisons et nous voulons faire encore plus et mieux. Même avec nos emplois du temps chargés nous faisons passer le Rotary en premier parce que nous voulons retrouver nos amis et agir avec eux.

C'est pourquoi le Rotary existe toujours après 109 ans. En chinois nous disons :

如果人生没有朋友,就等于没有太阳. Une vie sans amis est une vie sans soleil.

Les amitiés rotariennes illuminent nos vies et nous permettent, avec nos actions, de Faire rayonner le Rotary.


Octobre 2014

Octobre 1914 voit la naissance de Jonas Salk – un homme qui changera le cours de l'histoire en inventant le premier vaccin antipolio. Lorsque ce vaccin est introduit aux États-Unis dans les années 50, les sondages indiquent que la polio est la principale peur des Américains derrière la guerre atomique. Cette crainte est justifiée : 58 000 cas de polio sont signalés durant l'épidémie qui frappe le pays en 1952 causant 3 145 morts et 21 269 paralysies permanentes. À l'échelle mondiale, ce sont un demi-million de personnes qui sont paralysées ou tuées chaque année.

Emboîtant le pas à Salk, Albert Sabin met au point le vaccin oral qui permet de vacciner un nombre considérable d'enfants rapidement, en toute sécurité et de façon économique. En 1985, naît le programme PolioPlus du Rotary. Son objectif est simple : vacciner les enfants de moins de cinq ans du monde entier contre cette terrible maladie. Grâce en grande partie au succès initial de PolioPlus, les 166 États membres de l'Assemblée mondiale de la Santé approuvent en 1988 à l'unanimité l'objectif d'éradication mondiale de la polio.

À l'époque, l'idée témoigne d'une ambition sans précédent, certains la jugeant utopique. Aujourd'hui, nous n'avons jamais été aussi proches d'atteindre cet objectif : quelques centaines de cas seulement sont signalés chaque année et seuls trois pays restent endémiques. Si nous continuons à tenir le cap, nous serons en bonne voie d'éradiquer complètement la polio d'ici à 2018.

Le 24 octobre, nous célèbrerons la Journée mondiale contre la polio qui marquera également le 100e anniversaire de la naissance du docteur Salk.

Ce mois-ci, je vous demande de Faire rayonner le Rotary en mettant en lumière nos efforts d'éradication de la polio. Soulignez auprès de vos gouvernements les enjeux de cette lutte. Consultez endpolionow.org pour constater le travail effectué par le Rotary et relayer ces informations sur les réseaux sociaux. Investissez sagement en faisant un don en faveur de l'éradication de la polio sur le site endpolionow.org en sachant que la Fondation Bill & Melinda Gates en apportera le double.

Quand nous aurons éradiqué la polio – et ce n'est qu'une question de temps – nous aurons tracé un avenir meilleur pour le monde ainsi que pour le Rotary. Nous nous serons également prouvés de quoi nous sommes capables. Enfin, nous aurons légué à nos enfants et petits-enfants un cadeau éternel : un monde sans polio.


Septembre 2014

Un des avantages d'être président du Rotary est d'avoir la chance de visiter de nombreux recoins du monde rotarien. D'habitude, je me déplace pour me rendre à des manifestations et intervenir durant des réunions de club, des conférences de district ou des institutes. J'en profite pour encourager les Rotariens à poursuivre leur action. En tant que président, je suis aussi responsable de l'ensemble de la famille du Rotary. Cela signifie que je soutiens le travail des générations les plus jeunes, celui de nos Rotaractiens, Interactiens, participants au Youth Exchange et Ryliens.

Le travail accompli par les Rotariens ne cesse de m'impressionner et de me motiver. Il en va de même pour ce que font les jeunes générations, cela s'accompagnant parfois d'un élément de surprise. Ce n'est pas la qualité de leurs efforts qui m'étonne, car je sais maintenant à quoi m'attendre de leur part. Ce sont leur créativité et leur ingénuité. Quand je vois leurs réalisations, je me dis souvent : « Quelle excellente idée ! ». Chaque génération voit le monde au travers d'un prisme différent et chaque individu a son propre point de vue sur le monde. C'est pourquoi nous arrivons à des solutions différentes face aux mêmes problèmes. Et c'est également pourquoi notre diversité au Rotary – que ce soit en termes de culture, de langue, d'expertise, de sexe ou d'âge – fait notre force.

Au Rotary, nous essayons de fixer notre regard sur le long terme. Nous aspirons à apporter des changements durables qui continueront à produire des résultats après notre désengagement. Mon expérience montre que nos jeunes générations partagent ce sentiment comme le prouve leur approche novatrice des questions environnementales. Quand je suis devenu Rotarien, l'environnement n'était pas d'actualité. Par contre, il est au cœur des préoccupations des jeunes d'aujourd'hui. Leur perspective est une précieuse contribution à l'action rotarienne et nous devons les encourager et les soutenir. Ils apprennent à notre contact comme nous apprenons au leur.

Les jeunes qui aujourd'hui appartiennent à un club Rotaract ou Interact, ou qui participent au Youth Exchange ou à un séminaire RYLA, sont les Rotariens de demain. Lorsque nous les soutenons, nous assurons en fait un avenir à notre organisation tout entière. Nous contribuons ainsi à former les hommes et les femmes qui demain deviendront nos présidents de club, nos gouverneurs de district, nos administrateurs du Rotary et nos présidents internationaux.


Août 2014

Au Rotary, le mois d'août est consacré à l'effectif. Une bonne raison de nous rappeler tôt dans l'année notre responsabilité envers le développement l'effectif pour permettre au Rotary de poursuivre son action.

Nous parlons depuis longtemps de l'importance de la Famille du Rotary. Cette année, je souhaite aussi faire de nos propres familles une des priorités pour l'effectif. Après m'avoir épaulé pendant 37 ans, mon épouse Corinna est à son tour devenu Rotarienne l'an dernier dans un nouveau club taiwanais qui, avec ses 102 membres, est le deuxième plus grand club du pays.

Le Rotary étant composé de bien plus d'hommes que de femmes, inviter nos conjoints à rejoindre notre organisation permet non seulement d'augmenter nos effectifs mais aussi de retrouver un équilibre démographique. Davantage de femmes au Rotary en incitera d'autres à devenir membre.

Un nouveau programme mis en place cette année récompensera d'un insigne les parrains de nouveaux membres. Cependant, nous savons tous que le développement de l'effectif ne s'arrête pas au recrutement. Il faut accompagner les nouveaux membres jusqu'à ce qu'ils se sentent si bien au Rotary qu'ils ne veulent plus en partir. Rendre nos clubs agréables est un élément essentiel du développement de l'effectif.

Des raisons variées nous amènent au Rotary mais nous y restons en raison de la bonne ambiance qui y règne. Notre travail est plus efficace quand nous entreprenons des actions en compagnie de nos amis. Faisons preuve d'enthousiasme et partageons notre organisation avec les autres pour Faire rayonner le Rotary.


Juillet 2014

Je retrouve de nombreuses valeurs traditionnelles chinoises au Rotary, qu'il s'agisse du service, de la responsabilité ou du respect pour sa famille et pour les autres. Je pense même parfois que Confucius fut le premier Rotarien car, même s'il est mort plus de 2 500 ans avant la création du Rotary, ses idées correspondent vraiment à celles de notre organisation. Il a ainsi affirmé :

與其抱怨,不如改變

En français, on dirait : « Mieux vaut allumer une bougie que maudire les ténèbres ». Cette phrase résume bien notre état d'esprit au Rotary. Il y a tellement de problèmes dans le monde, et tellement de personnes ayant besoin d'aide, qu'il est facile de se dire que l'on ne peut rien y faire, de rester dans l'obscurité. Mais ce n'est pas la façon de faire du Rotary. Comme Confucius, le Rotary choisit d'allumer une bougie. J'en allume une ; vous en allumez une ; plus de 1,2 million de personne en allument une ; et ensemble nous illuminons le monde.

C'est ce que je vous demande en 2014-2015. Ensemble, nous devons Faire rayonner le Rotary.

II existe de nombreuses façons de Faire rayonner le Rotary. J'espère que vous serez nombreux à choisir d'organiser une Journée du Rotary pour montrer aux habitants de votre ville ce qu'est le Rotary et ce que nous faisons. J'espère aussi que vous allez impliquer les clubs Rotaract et Interact dans vos actions pour amener la prochaine génération à rejoindre le Rotary. Et j'espère enfin que vous allez renforcer le Rotary en invitant de nouveaux membres, y compris votre conjoint et votre famille.

Et, peut-être le plus important, nous pouvons Faire rayonner le Rotary en finissant ce que nous avons commencé il y a plus d'un quart de siècle : l'éradication de la polio. Nous n'y parviendrons que si nous continuons de nous battre. Et cela signifie aujourd'hui aider à combler le déficit de financement auquel la phase finale de l'éradication de la polio doit faire face.

Notre thème, Faire rayonner le Rotary, représente notre façon de voir le monde et notre rôle en tant que Rotarien. Nous sommes ceux qui ne vont laisser personne dans l'obscurité. Nous allons nous réunir – les 1,2 million de Rotariens – pour Faire rayonner le Rotary. C'est notre travail. C'est le défi que je vous lance.