Sommet mondial sur la vaccination : promesses de financement pour l’éradication de la polio

Rotarians are playing a vital role in advocating government support for global polio eradication through meetings with world leaders and public awareness events.

Le plan stratégique pour l'éradication de la polio 2013-2018 ainsi que son financement étaient au cœur du Sommet mondial sur la vaccination organisé en avril à Abu Dhabi.

Élaboré par l'Initiative mondiale pour l'éradication de la polio (IMEP), le plan stratégique a pour objectif d'interrompre la transmission du virus sauvage de la polio d'ici à la fin 2014, d'augmenter les vaccinations et de transférer les infrastructures de l'initiative d'éradication à d'autres efforts de santé publique, une fois l'éradication atteinte.

L'IMEP estime le coût du nouveau plan à 5,5 milliards de dollars. Des gouvernements, ONG, fondations et philanthropes se sont engagés à hauteur de 4 milliards de dollars lors du Sommet et appelé les donateurs du monde entier à se joindre à leurs efforts pour combler le déficit de 1,5 milliard. 

Le Sommet mondial sur la vaccination était organisé par le Sheikh Mohamed bin Zayed bin Sultan Al Nahyan, prince d'Abu Dhabi, en partenariat avec le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon et Bill Gates, co-président de la Fondation Bill & Melinda Gates. L'évènement a rassemblé plus de 300 participants représentant les partenaires de l'IMEP, des gouvernements, des experts de la santé, des entrepreneurs et des philanthropes. Robert Scott et Deepak Kapur, respectivement présidents des commissions PolioPlus internationale et indienne, et Carol Pandak, directrice des services PolioPlus, étaient présents pour représenter le Rotary.

« Ce plan n'est pas seulement un plan pour l'éradication de la polio, a expliqué Bill Gates. C'est un plan mondial de vaccination visant à éradiquer la polio tout en améliorant la protection de tous les enfants, y compris les plus vulnérables. La réussite de sa mise en œuvre nécessite un investissement important – mais limité dans le temps – qui va libérer le monde de la polio et porter ses fruits pour les générations futures. »

Le Rotary travaille aux côtés de l'OMS, de l'UNICEF, du CDC, de la Fondation Bill & Melinda Gates et des partenaires au sein de l'IMEP. Outre ses efforts de sensibilisation, notre organisation a apporté plus de 1,2 milliard de dollars à l'IMEP en plus des 9 milliards versés par de nombreux gouvernements depuis les débuts de l'initiative en 1988 et s'est engagée à poursuivre les collectes de fonds et de mobilisation jusqu'en 2018. On estime par ailleurs que l'éradication de la polio permettrait d'économiser de 40 à 50 milliards de dollars d'ici à 2035.

Bill Gates a annoncé qu'il s'engageait, à travers sa Fondation, à financer un tiers du budget de l'IMEP sur les six ans couvrants la mise en œuvre du plan, soit 1,8 milliard. Un nouveau groupe de philanthropes a également suivi son exemple et s'est engagé à verser 335 millions supplémentaires. Des donateurs de longue date comme les gouvernements canadien, allemand, norvégien, britannique et nigérian ont renouvelé leur soutien, et le prince d'Abu Dhabi s'est engagé à verser une nouvelle fois 120 millions de dollars, après avoir déjà versé cette somme en 2011. La banque islamique de développement, l'Irlande et le Japon sont enfin venus grossir les rangs des donateurs.

Le nombre de cas de polio a chuté de 99 % et la maladie n'est plus endémique que dans trois pays - Afghanistan, Pakistan et Nigeria. Si l'éradication échoue, la maladie risque cependant de revenir sur le devant de la scène et de paralyser à nouveau plus de 200 000 enfants chaque année.

Les infrastructures établies dans le cadre de l'éradication de la polio permettent également de combattre d'autres maladies comme la rougeole ou le paludisme, et de répondre aux urgences humanitaires. La réussite de ce programme jettera ainsi les bases nécessaires pour en tirer parti au service de la santé publique.

Actualités du Rotary 

RSS