Skip to main content

Des actions Rotaract durables récompensées

Le prix Meilleure action Rotaract 2017 a été remis au club Rotaract de l’université de Moratuwa, au Sri Lanka, pour avoir lancé un projet sur trois ans visant à améliorer les conditions de vie dans la communauté rurale de Ranugalla. Le club, qui représente le district 32200 du Rotary, espère renforcer les capacités des citoyens par des initiatives d'éducation et de développement économique durables.

Au cours de sa première année, le club a ouvert une bibliothèque et un laboratoire de sciences pour l'école locale, et il a aidé les élèves à se préparer aux examens d'entrée à l’université et à leurs futures carrières. Il s’est également occupé d’infrastructures, approvisionnant en eau propre et construisant des ponts pour relier les quartiers inondés pendant la saison des pluies. Pour stimuler la croissance économique, le club a ouvert une coopérative de tissage pour les femmes entrepreneures.

  1. Le club Rotaract de l’université de Moratuwa, au Sri Lanka, a construit une bibliothèque, un laboratoire de sciences et des ponts. Il a aussi ouvert une coopérative de tissage pour les femmes entrepreneures. Le Rotary vient de saluer les efforts du club en lui remettant son prix de la meilleure action Rotaract 2017. 

    Club Rotaract de l’université de Moratuwa, au Sri Lanka

  2. Le club Rotaract de l’université de Moratuwa, au Sri Lanka, a construit une bibliothèque, un laboratoire de sciences et des ponts. Il a aussi ouvert une coopérative de tissage pour les femmes entrepreneures. Le Rotary vient de saluer les efforts du club en lui remettant son prix de la meilleure action Rotaract 2017. 

    Club Rotaract de l’université de Moratuwa, au Sri Lanka

  3. Le club Rotaract de l’université de Moratuwa, au Sri Lanka, a construit une bibliothèque, un laboratoire de sciences et des ponts. Il a aussi ouvert une coopérative de tissage pour les femmes entrepreneures. Le Rotary vient de saluer les efforts du club en lui remettant son prix de la meilleure action Rotaract 2017. 

    Club Rotaract de l’université de Moratuwa, au Sri Lanka

« Plutôt que de monter une action visant à donner du matériel, nous pensions qu'un projet visant à résoudre tous les problèmes du village serait beaucoup plus bénéfique pour tous », déclare Chamal Kuruppu, président du club Rotaract de l'université de Moratuwa.

Le prix de la meilleure action multidistricts est quant à lui revenu aux Rotaractiens du Brésil pour leur campagne de lutte contre les crimes haineux en ligne. Plus de 1 000 membres du Rotaract de 34 districts brésiliens ont planifié des activités pendant la Semaine mondiale du Rotaract en 2016 en adaptant la campagne à leurs communautés (par exemple en partenariat avec une université pour concevoir une série d'ateliers sur les crimes haineux sur Internet) et en utilisant les réseaux sociaux pour diffuser des messages de diversité, d'inclusion et de paix.

Cette année, plus de 300 actions ont été nominées dans 52 pays. Les prix sont remis à la meilleure action d'un seul club, la meilleure action multidistricts et des actions exceptionnelles dans chacune des six régions géographiques. Les clubs primés (meilleure action d'un seul club et celle multidistricts) reçoivent 500 dollars chacun à utiliser pour de futures actions et ils seront invités à inspirer d'autres Rotaractiens à la réunion Rotaract préconvention à Atlanta.

Clubs ayant reçu le prix régional : 

Asie pacifique : club Rotaract d’ePerformax, district 3810, Philippines

Le club Rotaract d'ePerformax, en collaboration avec son parrain, le Rotary club de Pasay Cyber City, ainsi que les Rotariens contre l'exploitation des enfants et la police locale, a élaboré un programme d'études pour soutenir le bien-être physique et émotionnel des jeunes. Les membres du club ont non seulement formé des jeunes à reconnaître l'intimidation et à désamorcer des situations susceptibles de devenir dangereuses, mais il a aussi créé un jardin scolaire pour les maintenir actifs, en bonne santé et autosuffisants.

Asie du sud : club Rotaract de Lote, district 3170, Inde

Pendant des années, la communauté rurale de Gavathan, en Inde, n’avait pas accès à l’eau potable ou à l’électricité, bien qu’elle soit traversée par une rivière. Le club Rotaract de Lote a donc cherché à utiliser cette même rivière pour améliorer les conditions de vie. Il a ainsi permis la construction d’un petit barrage, de canaux d’irrigation et d’une turbine qui alimente désormais 61 éclairages publics.

Europe, Moyen-Orient et Asie centrale : club Rotaract d’Izmir Ekonomi, district 2440, Turquie

  1. Le club Rotaract d’Izmir Ekonomi a organisé des ateliers dans deux écoles primaires pour aider les élèves syriens et turques à dépasser leurs différences.

    Club Rotaract d’Izmir Ekonomi

  2. Le club Rotaract d’Izmir Ekonomi a organisé des ateliers dans deux écoles primaires pour aider les élèves syriens et turques à dépasser leurs différences.

    Club Rotaract d’Izmir Ekonomi

  3. Le club Rotaract d’Izmir Ekonomi a organisé des ateliers dans deux écoles primaires pour aider les élèves syriens et turques à dépasser leurs différences.

    Club Rotaract d’Izmir Ekonomi

Le conflit syrien et la crise des réfugiés qui en découle affecte une grande partie de la population en Turquie, notamment les élèves du primaire. Pour aider les jeunes syriens et turques à dépasser leurs différences et à se concentrer sur les droits qu’ils partagent, le club Rotaract d’Izmir Ekonomi a organisé des ateliers dans deux écoles primaires avec l’aide du Conseil de l’Europe, de l’association des étudiants en droit européens, des Nations unies et de psychologues. À l’issue des ateliers, les jeunes élèves devaient exprimer leur sentiment en peinture. « Nous avons vu dans les peintures que leurs sentiments avaient évolué de manière positive, » affirme un des membres du club Rotaract.

Afrique subsaharienne : club Rotaract de Cotonou Phare, district 9102, Bénin

Le club Rotaract de Cotonou Phare a entrepris un projet en plusieurs phases pour approvisionner en eau propre et améliorer les installations sanitaires d’un orphelinat local. La première phase a consisté à forer un puits pour la cuisine et les salles de bains de l'établissement. Les membres du club ont ensuite travaillé avec leur Rotary club parrain et d'autres associations pour rénover les toilettes.

Amérique latine : club Rotaract de Pau dos Ferros, district 4500, Brésil

  1. Le club Rotaract de l’université de Lethbridge a rénové une école maternelle à Mazatlan, au Mexique.

    Club Rotaract de l’université de Lethbridge

  2. Le club Rotaract de l’université de Lethbridge a rénové une école maternelle à Mazatlan, au Mexique.

    Club Rotaract de l’université de Lethbridge

  3. Le club Rotaract de l’université de Lethbridge a rénové une école maternelle à Mazatlan, au Mexique.

    Club Rotaract de l’université de Lethbridge

Plus de 25 organisations et entreprises ont soutenu le club Rotaract de Pau dos Ferros dans ses efforts de redynamisation de la communauté rurale de Varzea Nova. Pendant 13 mois, le club a aidé la ville à installer Internet et à proposer des examens et des soins médicaux. Il a aussi organisé des séances de formation sur la petite enfance pour les enfants et leurs parents, des formations professionnelles pour les adultes et un festival culturel.

USA, Canada, and Caribbean: Rotaract Club of the University of Lethbridge, District 5360, Canada

Les Rotaractiens de l’université de Lethbridge ont collecté 36 500 dollars pour une école maternelle de Mazatlan au Mexique. En collaborant avec le gouvernement local et des Rotary clubs, les Rotaractiens se sont assurés que les fonds seraient utilisés pour les salaires des enseignants, pour des travaux de plomberie et pour les salles de classe d’environ 70 élèves.