Le Rotary et la polio : Une fin d'année encourageante

Ezra Teshome vaccinant un enfant éthiopien contre la polio.

Vacciner les enfants contre la polio n'est pas toujours aisé. Julia Yank et son équipe de membres du Rotary et d'agents de santé en ont fait l'expérience lorsqu'une mère de trois enfants de Kaduna au Nigeria s'y est opposée. « Nous avons eu un échange vif pendant plus d'un quart d'heure, affirme Mme Yank, membre du Rotary club de St. Clair County Sunset à O'Fallon dans l'Illinois. Elle a finalement cédé après qu'on lui ait expliqué l'importance de la vaccination et qu'elle se soit rendu compte que nous étions des Rotariens. À ce moment, j'ai pris vraiment conscience de notre impact. »

Cette persévérance dont font preuve le Rotary et ses partenaires de l'Initiative mondiale pour l'éradication de la polio (IMEP) a permis de réduire de moitié le nombre de cas de polio au Nigeria. Ce pays est avec le Pakistan et l'Afghanistan le seul où la transmission de la polio n'a pas encore été stoppée. Globalement, le nombre de cas dans ces trois pays a baissé de 35 %, notamment grâce au travail de sensibilisation réalisé par le Rotary auprès des gouvernements et des chefs de grandes entreprises, aux subventions PolioPlus et aux efforts de mobilisation sur le terrain.

Parmi les autres développements importants au sein de l'IMEP :

Une année sans poliovirus de type 3

Le dernier cas de poliovirus sauvage de type 3 remonte au 10 novembre 2012 au Nigeria. Selon l'IMEP, s'il est encore trop tôt pour crier victoire, le monde est en bonne voie de se débarrasser de cette souche du virus après avoir éliminé celle de type 2.

Un demi-million de dollars pour la Syrie

Robert S. Scott, président de la commission PolioPlus internationale, souligne que la confirmation de cas de polio en Syrie doit nous interpeler, car elle nous rappelle que tant que la polio n'est pas éradiquée dans le monde entier les enfants non vaccinés restent vulnérables. En réponse à l'épidémie, le Rotary et ses partenaires de l'IMEP, aux côtés des autorités locales, ont organisé des campagnes de grande envergure pour vacciner les enfants aussi rapidement que possible. Le Rotary est le premier bailleur de fonds à avoir annoncé un financement du nouveau plan stratégique de l'IMEP pour le Proche-Orient avec une subvention d'un demi-million de dollars en faveur des efforts en Syrie.

Le Brésil s'engage

Le12 novembre, le Rotary, le gouvernement brésilien et l'Organisation panaméricaine de la Santé ont signé une déclaration d'engagement pour un monde sans polio. « Ce document souligne l'importance du support technique et des échanges d'informations entre les pays qui luttent encore contre cette maladie ainsi que le besoin constant d'un engagement financier et politique de la communauté internationale tant que l'éradication mondiale de la polio n'aura pas été certifiée », déclare Carol Pandak, directrice du programme PolioPlus.

Les membres du Rotary du district 4420 (Brésil) se sont également engagés à verser 40 % de leur Fonds spécifique de district à PolioPlus. Grâce à la campagne En finir avec la polio - Écrivons une page d'histoire, ces dons seront triplés par la Fondation Gates pour générer au total 250 000 dollars.

Un dirigeant éthiopien à l'honneur

Ces cinq dernières années, le président éthiopien Girma Wolde-Girogis a joué un rôle crucial pour aider son pays à se débarrasser de la polio. Pour saluer son travail, le Rotary lui a décerné en novembre le prix Champion de l'éradication de la polio qui lui a été remis par Ezra Teshome, gouverneur du district 5030 aux États-Unis et né en Éthiopie. Il se trouvait dans le pays à la tête d'une équipe de membres du Rotary nord-américains venus participer à des Journées nationales de vaccination.

Une récente épidémie de polio dans la Corne de l'Afrique a touché l'Éthiopie et une réponse massive a permis de ralentir la transmission dans la région. Le plan stratégique antipolio permet d'enrayer de telles épidémies. « Nous serons de retour tant que la maladie subsistera, affirme Ezra Teshome. Nous sommes déterminés à terminer ce travail. »

Actualités du Rotary

16-Dec-2013
RSS