Des amitiés virtuelles au service de l’alphabétisation

Un groupe d'élèves s'amuse et rit en se posant des questions et se racontant des histoires de récréations, d'animaux de compagnie, de sport ou de leur plat favori. Rien ne différencie cette salle de classe d'une autre si ce n'était qu'une moitié des élèves est de Durham aux États-Unis quand l'autre se trouve de l'autre côté du globe à Ahmedabad en Inde.

Huit élèves de sixième, tous impliqués dans le programme d'alphabétisation du Rotary club de Durham, Rotary Reading Rangers, participent en effet à une vidéoconférence. Une fois les présentations faites, les élèves indiens réalisent une présentation sur le festival annuel Holi.

Pour le fondateur du programme, Todd Taylor, l'objectif est de favoriser le rapprochement des cultures en amenant les enfants à nouer des amitiés internationales. L'idée des Rotary Reading Rangers lui est ainsi venue après avoir assisté à une réunion au cours de laquelle il apprit que plus de 40 % des élèves de Durham échouaient aux tests de lecture. Lorsque son club fait une demande de subvention à la Fondation Rotary pour acheter des livres pour l'école, il en profite alors pour inclure un volet pour s'attaquer aux problèmes d'alphabétisation au niveau local. L'entreprise pour laquelle il travaille, Duke Corporate Education, possède des bureaux en Inde équipés de salles de vidéoconférence dont il pourra se servir.

Le programme de lecture comprend 35 tuteurs et a permis de venir en aide à 80 élèves l'an dernier. Malgré sa création récente, il leur a déjà permis de réaliser des progrès remarquables.

« Les études montrent que 25 heures passées avec un élève permettent d'améliorer son niveau d'une classe, affirme M. Taylor. L'an dernier, nous avons totalisé 1 000 heures de bénévolat et nous en somme d'ores et déjà à 525 heures cette année. »

La vidéoconférence permet aux élèves de se rendre compte de leurs points communs et le lien ainsi créé va certainement influencer plus tard leur vision du monde.

Todd Taylor suggère aux clubs intéressés par la création d'un programme d'alphabétisation similaire d'impliquer directement les écoles et d'obtenir leur aide pour la formation des tuteurs. Travailler aux côtés des enseignants et s'informer des problèmes qu'ils rencontrent est essentiel à la réussite du programme.

« Les élèves se découvrent une passion pour la lecture et se prennent à rêver. Chaque ville possède des quartiers où l'apprentissage de la lecture rencontre des problèmes et où les élèves ne sont pas correctement préparés pour l'école, conclut Newman Aguiar, l'un des tuteurs et membre du club de Durham. Les Rotariens peuvent avoir un impact important dans l'amélioration de l'alphabétisation au niveau local, tout en n'investissant que peu de leur temps. »

En savoir plus sur les Rotary Reading Rangers
Lire le blog Rotary Voices
Vous avez monté une action Alphabétisation unique en son genre ? Parlez-en sur nos groupes de discussion

Actualités du Rotary

17-Jun-2014
RSS