Conseil de législation 2013 : les décisions importantes

Delegates consider changes to the rules that govern Rotary during the 2013 Council on Legislation
Photo : Monika Lozinska/Rotary International

Les délégués des 532 districts du Rotary se sont réunis à Chicago du 21 au 26 avril et ont adopté des mesures qui influenceront l'avenir de l'organisation.

Le Conseil de législation est convoqué tous les trois ans pour étudier des projets visant à modifier les directives qui gouvernent le Rotary International et ses clubs. Cette année le Conseil a approuvé pour les trois prochaines années une augmentation annuelle des cotisations d'un dollar, supprimé le plafond au nombre d'e-clubs, autorisé les clubs satellites et changé la dénomination du cinquième domaine d'action qui devient « Action Jeunesse ».

Le conseil d'administration du Rotary était à l'origine du projet d'augmentation des cotisations au vu des prévisions financières à cinq ans qui projetaient un déficit de 9 millions en 2018 si les cotisations restaient inchangées. Les défenseurs du projet estiment que cette augmentation permettra de compenser l'inflation sans avoir à réduire les services, le budget de l'organisation reposant essentiellement sur les cotisations.

Durant sa semaine de travail, le Conseil 2013 a étudié plus de 170 amendements et résolutions proposées par les Rotary clubs, les districts et le conseil d'administration du R.I. Les autres mesures adoptées incluent :

  • Les districts sont autorisés à avoir plus de deux e-clubs. Ce type de club virtuel avait été approuvé par le Conseil 2010 dans le but notamment d'attirer des membres plus jeunes.
  • Les clubs satellites ont été approuvés. Ils ont pour but de faciliter la création de nouveaux clubs.
  • Le nombre de clubs pouvant participer à un programme pilote est passé de 200 à 1 000 dans l'espoir de produire des résultats plus fiables.
  • La dénomination du cinquième domaine d'action, « Jeunes générations », a été remplacée par « Jeunesse » afin d'utiliser un terme dont l'usage est plus répandu.
  • La participation à des actions de club est désormais prise en compte dans le calcul de l'assiduité. 
  • Le cas échéant, les Rotariens en dehors des États-Unis et du Canada peuvent recevoir une version électronique du magazine régional officiel auquel ils sont abonnés. Le Conseil 2010 avait approuvé une telle mesure pour les Rotariens américains et canadiens abonnés à The Rotarian.
  • Le poste de vice-gouverneur a été créé afin de trouver une solution simple lorsque le gouverneur se trouve dans l'incapacité temporaire ou permanente d'assumer ses fonctions. Le vice-gouverneur est un ancien gouverneur désigné par une commission de nomination.
  • Les dispositions relatives aux déplacements ont été retirées du règlement intérieur du Rotary afin de donner plus de flexibilité en la matière au conseil d'administration du Rotary et ainsi réaliser des économies.

Parmi les mesures rejetées figurent deux projets concernant le Rotaract qui est constitué de clubs pour les jeunes de 18 à 30 ans. Le Conseil a refusé de faire passer la limite d'âge à 35 ans et de réduire les cotisations pour les membres du Rotaract souhaitant rejoindre un Rotary club.

En savoir plus sur le Conseil 2013.

 

Actualités du Rotary

30-Apr-2013
RSS